L’IMPACT DU DIGITAL SUR LA FORMATION PROFESSIONNELLE

Depuis plus de 30 ans, le Groupe Arkesys est un organisme de formation professionnelle spécialisé dans l’informatique, les statistiques et le management. Le Groupe est présent au niveau national, avec notamment des centres à Lyon, Marseille et Saint-Étienne. Valérie JAVELLE, présidente-directrice générale du Groupe Arkesys nous présente le Digital et ses enjeux au sein d’un organisme de formation.

Bonjour Valérie, pouvez-vous nous donner votre définition concernant le Digital ?

VALERIE. J : Est-ce que vous avez 3 heures devant vous pour parler du digital ?! Digital, cela veut dire qui vient du doigt, ce que l’on fait avec ses doigts en opérant sur les données numériques. Les champs du possible sont donc immenses.

 

La digitalisation est au cœur des formations professionnelles, confirmez-vous ce propos ?

VALERIE. J : Oui et non, le cœur de notre métier c’est le transfert de savoir-faire et de savoir-être.
Le digital est un outil qui peut servir la pédagogie de bien des façons, mais c’est loin d’être une finalité dans nos métiers. La digitalisation va servir un phénomène de massification de mise à disposition de différentes modalités d’apprentissage et c’est une bonne nouvelle
 : l’accès à la connaissance pour le plus grand nombre. Le digital va aussi permettre de rendre les formations présentielles encore plus pertinentes dans ce sens, la formation professionnelle va se transformer avec le digital.

 

Aujourd’hui, comment intégrez-vous le digital au sein de votre société ? Quels sont les outils adaptés aux nouveaux usages ?  

VALERIE. J : Le digital est intégré dans tous nos process internes et externes : CRM, Site, … et également dans la pédagogie d’apprentissage. Les outils pour favoriser ce type d’apprentissage sont de plus en plus nombreux et offrent différentes possibilités. Pour ma part, et encore un fois me concernant, il s’agit de définir sa ligne pédagogique et de choisir les outils qui vont permettre de favoriser l’apprentissage et les montées en compétence des apprenants

 

Qu’apportent ces nouvelles technologies à la formation professionnelle ?

VALERIE. J :  Au niveau « métier », ces outils apportent fiabilité, traçabilité, optimisation des temps de traitement, diminution de l’utilisation des « papiers ».  Au niveau de l’apprentissage, plus d’informations accessible à un plus grand nombre, choix de l’apprentissage selon ses propres aptitudes à apprendre…

 

Et comment accompagnez-vous vos clients dans leur choix de formation ? Comment le digital intègre vos prestations ?

VALERIE. J : Nos conseillers commerciaux en formation, sont très sensibles et sensibilisés à l’utilisation des outils. Ils sont eux même formés en interne sur l’appropriation de ces nouveaux outils. Les formateurs permanents qui sont garants de leur ligne de production font des propositions aux équipes pédagogiques pour définir des parcours de formation hybrides. Les conseillers commerciaux en formation sont très à l’écoute des demandes de leurs clients. L’écoute est dans notre ADN, nous proposons en accord avec le client ce qui nous semble le plus approprié en fonction de ses besoins. Il s’agit avec ces outils de traiter l’individualisation de la demande et la réponse.

 

D’après vous quels sont les enjeux présents ou bien à venir ?

VALERIE. J : Les enjeux pour qui ? Pour les professionnels de la formation : ne pas perdre de vue la finalité de nos métiers, nous sommes des pédagogues et des professionnels de la formation. Ne pas être tenté par les gadgets du moment. La digitalisation, c’est une formidable opportunité pour proposer de nouveaux concepts, modalités, d’apprentissage et c’est aussi une meilleure accessibilité à la formation pour le plus grand nombre. Pour l’apprenant, bien choisir le professionnel qui va l’accompagner dans son parcours….